Materiel

Sélection de télescopes Sélection de materiel astrophotographique

Articles

Choisir son télescope La station spatiale internationale La vie dans l'espace

Observation

Partages de photos Direct ISS Carte du ciel Image du jour Actualités

La Station Spatial International


L’ISS est très certainement l’un des projets les plus ambitieux de notre époque. Cette immense structure orbitant à plus de 400 kilomètres au-dessus de nos têtes est le résultat de la collaboration entre de nombreux pays: Le Japon, la Russie, les Etats-Unis, le Canada et certains pays d’Europe.

Elle fut lancée en 1998 et a depuis permis de faire de nombreuses avancées dans le domaine médical et astronautique. Station Spatiale International


Objectifs


L’ISS est un laboratoire géant, de 110 mètres de longueur, qui a pour but d’en savoir plus sur les voyages longue durée et de réaliser des expériences impossibles sur Terre.

Ces expériences nous ont, par exemple, appris que l’absence de gravité pendant une longues durée modifie le fonctionnement du corps humain.

Après un certain temps passé en apesanteur, la quantité de muscles et d’os diminue et le fonctionnement de la circulation sanguine est altéré.

Une étude a rapporté qu’au cours d’une mission de six mois les astronautes perdent environ 11% de leur masse osseuse de la hanche et mettent un an avant de revenir à leur état initial.

L’étude de ces modifications de l’organisme a permis de faire de nombreuses avancées dans le domaine médical.

Des expériences réalisées dans l’espace ont permis de tester certains médicaments contre l’ostéoporose dont le Prolia.


De nombreuses autres avancées ont été réalisées grâce à l’ISS mais son importance n’est pas que scientifique mais aussi symbolique de par la présence et la collaboration de différentes nationalités.


La vie à bord de l'ISS : Un défi de taille

Premièrement, les températures à l’extérieur oscillent entre -150° et + 120°. Dans l’ISS, la chaleur s’accumule vite et pour pallier à cela les ingénieurs ont conçu un système de refroidissement à l’ammoniac. Pour faire simple, le gaz circule dans des tuyaux et capte la chaleur excessive pour au final se refroidir dans des tuyaux situés à l’extérieur de l’ISS.

Ensuite, la station doit pouvoir fonctionner en autonomie pendant des mois, car les ravitaillements sont rares: une fois tout les six mois environ.

Pour permettre cela, la quasi-totalité des ressources amenées à bord doivent être recyclées.

70% de l’eau est donc recyclée et réutilisée non pas seulement pour être consommée, mais aussi pour produire de l’oxygène.

Les molécules d’eau sont séparées pour former d’un côté de l’hydrogène et de l’autre de l’oxygène. Ce principe est appelé l’électrolyse: un courant électrique passe dans l’eau pour séparer les molécules d’eau et pouvoir en récupérer de l’oxygène.

Je n’ai donné ici que quelques exemples des problèmes rencontrés par les ingénieurs de l’ISS mais, il y en a bien d’autres.


Approvisionnement de l'ISS

Vaisseau spatial Soyouz

Le seul moyen possible à ce jour pour rejoindre la station est le vaisseau Russe Soyouz.

Le trajet vers l’ISS met plus de deux jours.

Trois astronautes se partagent un espace de neuf mètres cubes pendant toute cette durée.

Si ce trajet est si long, c’est parce qu’il est impossible de rejoindre la station spatiale en ligne droite. L’équipage doit se mettre en orbite pour petit à petit se rapprocher d’elle.

Pour ce qui est des ravitaillements, des cargos se chargent d’apporter de l’eau, des produits frais, des outils et des expériences à bord de la station.

Une fois arrimés à la station, ils servent aussi de propulseurs, ce qui permet à l’ISS de rester à la bonne hauteur. En effet, même si les frottements de l'air à cette altitude sont minimes, ils suffisent à faire chuter la station de deux kilomètres par mois.

Enfin, à leur retour sur Terre, les cargos vont ramener les déchets des habitants de la station.

Ces va-et-vient entrainent des coûts faramineux pour la NASA. Des chercheurs réfléchissent donc à d’autres moyens de transporter les marchandises et les personnes, mais rien de concluant n’a été trouvé à ce jour.



Si cela vous intéresse, vous pouvez observer la Terre depuis l'ISS en direct en suivant ce lien.


pictogramme commentaire 0 commentaire(s)

Vous devez avoir un compte pour pouvoir poster un commentaire

S'inscrire